Comment les classements des écoles de commerce sont faits ?

Accueil 5 Orientation 5 Comment les classements des écoles de commerce sont faits ?

Les classements des écoles de commerce sont nombreux. Ils sont publiés chaque année par les organismes de presse et sont établis à partir de critères collectés dans les écoles. Certains classements évoluent d’année en année et sont différents selon le type d’école (post-bac, post prépa, etc.). Découvrez les dessous des classements pour vous aider à choisir son école de commerce.

Qui réalise les classements en école de commerce ?

Les classements des écoles de commerce sont réalisés principalement par les journalistes et pigistes spécialisés dans l’enseignement supérieur. Ils travaillent pour de grands médias comme Le Parisien, Le Figaro, Le Financial Times, L’Étudiant, Challenges, le Point, etc.

Les informations des classements sont collectées grâce à des questionnaires envoyés aux écoles avec de nombreuses données. Ils prennent également en compte les données communiquées au Ministère ainsi qu’aux organismes publics. Les journalistes consultent les sites des accréditations internationales, de la CGE Conférence des Grandes Écoles et les supports de communication des écoles. Certains collectent également des informations avec le réseau des alumnis des écoles de management.

Pourquoi les critères des classements des meilleures écoles de commerce sont-ils différents ?

La méthodologie entre les différents classements varie selon les rédactions. Il est différent entre les écoles de commerce post bac et celui des classes préparatoires. De même, les critères sont variables selon le programme grande école, du Bachelor et des ecoles de commerce en elle-même.

Les rédactions classent généralement les écoles avec un programme en management qui délivre le grade de master. Seule une trentaine d’écoles de commerce en France est revêtue du grade de master sur le programme grande école. Certains classements des grandes écoles sont accès sur les programmes BBA ou Bachelor en trois et quatre ans.

Les différences entre les classements s’expliquent par des critères variables entre les rédactions. Certains sont davantage accès sur l’excellence académique, d’autres sur l’international ou l’expérience étudiante. Chaque classement attribue un nombre de points selon les critères.

D’une année à une autre, les critères changent selon l’évolution de l’enseignement supérieur en école de commerce. Certaines Business School gagnent ou perdent des places par rapport à l’évolution de ces critères. Ce changement ne signifie pas obligatoirement qu’une école perd ou gagne en excellence. Si une école possède une stratégie sur l’international poussée, elle sera mieux classée sur les classements prenant en compte plus fortement ce critère.

Quels sont les critères principaux des classements des écoles de commerce ?

L’excellence académique

Dans cette partie, les rédactions évaluent les écoles selon leur ancienneté, l’appartenance à un groupement d’écoles et la diversité des programmes.

La reconnaissance est également prise en compte avec le visa, le grade de master, les labels CGE, et les accréditations internationales (AMBA, EQUIS, EFM MASTER, AACSB, BGA). Les rédactions étudient la durée d’attribution des différents labels. Plus elle est élevée, plus ils ont confiance dans l’excellence de l’école.

La gouvernance de l’école est également un critère important avec le modèle économique, la stabilité de l’école, le mode de gouvernance, la parité et la situation financière.

La qualité pédagogique

La catégorie qualité pédagogique concerne les programmes, les enseignants et la recherche.

L’innovation pédagogique concerne l’adaptation des formations face à la réalité professionnelle, et à l’hybridation des compétences. Les rédactions prennent également en compte les différents cursus possibles, l’adaptation des cours, et la présence de l’e-learning.

Sur les enseignants, les classements mettent en avant les écoles avec un nombre important d’enseignants permanents, les enseignants étrangers et les enseignants-chercheurs. La qualité des enseignements est étudiée avec le nombre d’étudiants par classe, les formations des enseignants et l’adaptabilité du programme.

La recherche prend une part importante avec les différentes chaires, les publications dans les médias, la notoriété des enseignants-chercheurs. La gouvernance de la recherche est également prise en compte.

Le Processus de recrutement

Le recrutement des étudiants prend une part importante dans les classements des écoles de management. Ils notent les écoles selon la notoriété des concours d’entrée post bac ou post-prépa ou en admissions parallèles. La difficulté des concours d’admission est également un critère avec le détail des épreuves écrites et orales.

Sur ces critères, les écoles communiquent le nombre de candidats, d’admis et d‘inscrits dans les différents programmes. La qualité des étudiants est prise en compte avec le nombre de mentions au baccalauréat ou le type de bac des nouveaux étudiants entrants.

La Dimension internationale

L’international occupe une grande partie des classements. Les rédactions étudient la dimension internationale des écoles de commerce. Ils prennent en compte le nombre de tracks, la part d’étudiants étrangers, et la qualité d’accueil des étudiants internationaux.

Les classements déterminent également des points selon la durée passée dans une université à l’internationale, le nombre et la qualité pédagogique des partenariats étrangers. Ils demandent aussi le nombre de doubles diplômes disponible à l’international et le type (certifications, diplômes, etc.).

L’entreprise et l’insertion professionnelle

La catégorie Entreprise et Insertion professionnelle occupe une place importante. Les rédactions étudient le nombre de partenariats avec les entreprises, leurs participations dans la pédagogie ainsi que la taille de ces dernières.

Ils prennent en compte la durée des stages dès la première et la durée totale passée en entreprise. Les formations proposant de l’alternance en contrat d’apprentissage et de professionnalisation seront mieux récompensées.

La partie Entrepreneuriat est également étudiée avec le nombre d’étudiants en création d’entreprises durant le cursus, et les éléments mis en place pour favoriser l’entrepreneuriat (chair de recherche, incubateur, etc.).

Enfin, cette partie cible l’insertion professionnelle. Il est demandé la durée d’embauche des étudiants après l’obtention du diplôme, le lieu d’insertion et les salaires de sortie à quelques mois, puis à trois années. Des sous-critères comme le pourcentage d’embauche en dernière année d’études sont pris en compte dans certains classements.

L’expérience étudiante et l’ouverture sociale

La dernière grande partie concerne l’expérience de l’étudiant durant ces années à l’école. Les journalistes étudient la part accordée aux associations (budget, responsabilité, secteurs,etc.). Les missions et les évènements réalisés durant les années d’étudiants sont pris en compte.

Certains critères concernant les infrastructures comme le campus, les espaces réservés aux étudiants, les loisirs et les plateformes numériques mises à leurs dispositions. Les services aux étudiants comme la cafétéria, les espaces extérieurs, l’équipement des salles de cours et des amphithéâtres sont des critères étudiés. Les frais de scolarité sont également comptabilisés dans cette partie.

Enfin, les classements prennent en compte la politique RSE de l’école, les actions mises en place pour favoriser l’entraide et la réussite des étudiants. Des critères sociaux sont étudiés comme le nombre d’élèves boursiers et les éléments mis en place pour aider le financement des études (bourses internes, prêts bancaires, etc.).

Les 4 écoles de management du Concours Ambitions+ sont régulièrement citées dans les classements des meilleures écoles :

  • EBS Paris – European School of Business
  • EDC Paris School of Business
  • ESCE International School of Business
  • IPAG Business School.
Plus d’informations sur le concours ?
Complétez le formulaire ci-dessous pour avoir plus d’informations sur le Concours AMBITIONS+.

« * » indique les champs nécessaires

Je souhaite intégrer en
RGPD*