Comment gérer le stress avant un concours ?

Accueil 5 Préparation 5 Comment gérer le stress avant un concours ?

Le passage d’un concours pour intégrer une école engendre un sentiment de stress auprès des étudiants. Il est important de travailler son concours et son hygiène de vie. La mémoire et la concentration sont indispensables pour réussir son concours. Le principal leitmotiv est de dédramatiser le passage de l’examen et faire au mieux pour le réussir.

Pour gérer son stress avant et pendant un concours, nous vous conseillons plusieurs éléments.

Pourquoi est-on stressé avant un concours ?

La réussite des études est un signe de reconnaissance sociale. Après l’obtention d’un premier diplôme Bac+2, Bac+3, les étudiants sont amenés à intégrer une grande école de management sur un programme grande école.

L’obtention d’un concours est un signe de réussite. L’étudiant arrive à prouver ses capacités, auprès de son entourage et de la société. L’échec à un concours serait perçu comme un point d’arrêt aux projets de l’étudiant. Cette sensation de “peur de réussir” amène nombre d’étudiants à angoisser et à stresser.

Chaque étudiant a une perception personnelle de l’importance du passage du concours. Il se pose naturellement la question des capacités à réussir, des connaissances à maîtriser et de prouver sa motivation à intégrer une école de management. Le stress est une réaction normale. Chaque étudiant avec un projet professionnel et motivé sera soumis à ce stress d’une manière plus ou moins importante.

Comment se préparer à un concours et éviter le stress ?

Pour éviter le stress durant un examen, l’étudiant doit bénéficier d’une bonne hygiène de vie, dans un premier temps. Il doit trouver un équilibre entre la forme physique et la forme mentale. Ci-dessous, veuillez trouver quelques conseils d’une bonne hygiène de tous les jours pour préparer un concours :

  • Dormir correctement chaque jour, plus de 8 heures de sommeil.
  • Il faut manger équilibré et diversifier ses repas : fruits, légumes, viande et poisson.
  • Prendre un bon petit déjeuner le matin.
  • Boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour.
  • Pratiquer une activité physique régulière, même la marche régulière en ville.
  • Alterner les périodes de travail et de plaisir (film, musique, amis, etc.). Il est important d’avoir des émotions positives.
  • Prendre quelques minutes le matin, pour planifier sa journée, ses révisions du jour et ses sorties.

Il est important d’éviter les excès en alcool, en tabac, en inactivité, en soda, en café ou encore de regarder la télévision trop longtemps. Ils pourront accentuer le mauvais stress, le jour du concours.

Se préparer à un concours et travailler sa mémoire

La préparer à un concours est une étape importante pour le réussir. Avec une bonne préparation, l’étudiant aura davantage confiance et sera plus serein face aux épreuves. Pour bien mémoriser et rester concentré, plusieurs éléments sont à prendre en compte.

Pour acquérir une plus grande mémoire, certaines techniques de relaxation permettent de gérer ses émotions et ses aptitudes. On retrouve la pratique du Yoga, de la méditation ou encore de la sophrologie pour évacuer les tensions.

Il est important de dédramatiser l’événement et de rester positif à tout moment. Il est préférable de se dire “je vais faire tout pour réussir” que “je ne dois pas rater ce concours”. Vous pouvez tenter des simulations de l’examen avec vous-même ou avec un proche. L’étudiant peut se préparer à présenter son parcours, ses motivations et son projet professionnel.

Concernant la partie sur l’école, le candidat peut préparer une fiche pratique avec un ensemble d’informations :

  • Le programme souhaité et la spécialisation en master,
  • La reconnaissance du diplôme (labels nationaux et accréditations internationales).
  • La différenciation de l’école (international, entrepreneuriat, hybridation des compétences, etc.).
  • L’expérience étudiante (association, découverte et échange avec les étudiants durant les portes ouvertes de l’école).
  • L’insertion professionnelle après l’obtention du diplôme.

Il n’est pas recommandé d’apprendre “par coeur” ces éléments. Il suffit de bien préparer les principaux avantages que représente l’école par rapport à une autre.

Enfin, pour réussir à répondre aux questions de culture générale et d’actualité, l’étudiant peut consulter régulièrement les sites d’information de sources diverses.

La gestion du stress le Jour J

Pour gérer son stress le jour du concours, nous conseillons au candidat d’arrêter la préparation, la veille de l’examen, de se détendre et de prendre l’air. Il est préférable d’accumuler des énergies positives.  Vous pouvez pratiquer une séance de méditation avant le sommeil et vous coucher tôt.

Le jour de la convocation au concours, l’étudiant doit se lever tôt et prendre un petit déjeuner copieux. Il apportera des valeurs nutritionnelles tout au long de la journée. Vous pouvez prévoir un temps de confort, vis-à-vis des transports (prévoir une arrivée 30 minutes avant l’heure de convocation).

Dès que l’heure de l’examen arrive, pensez à bien inspirer et expirer. Vous pouvez également vous étirer. Nous recommandons d’éviter les médicaments anti stress qui pourraient avoir une incidence inverse sur votre comportement.

Lors des épreuves orales, l’étudiant peut travailler sa respiration abdominale et répondre calmement à chaque question. Le jury est généralement présent pour un échange sur votre profil. Il a besoin de connaître votre parcours, votre motivation et votre projet. Chaque étudiant est unique et à un parcours / projet différent des autres candidats.

Plus d’informations sur le concours ?
Complétez le formulaire ci-dessous pour avoir plus d’informations sur le Concours AMBITIONS+.

« * » indique les champs nécessaires

Je souhaite intégrer en
RGPD*