Quel est le prix moyen d’une école de commerce ?

Accueil 5 Orientation 5 Quel est le prix moyen d’une école de commerce ?

Les frais de scolarité d’un étudiant en école de commerce sont un investissement sur le long terme. Entre les programmes et les écoles, il existe de nombreuses disparités dans les tarifs. Pour le financement des frais de scolarité, vous pourrez obtenir des bourses et effectuer une partie du programme sur un rythme en alternance.

Le prix moyen d’une année en école de commerce

En France, le coût moyen d’une année dans une école de commerce  se situe autour de 11 500 euros. Les frais de scolarité varient selon la renommée et le classement des écoles de commerce. HEC Paris ou ESCP Europe ont des coûts de scolarité très élevés.

Le coût total d’une année varie également entre les écoles post-bac et les écoles des classes préparatoires. Les frais de scolarité sont également différents entre un programme grande école et un programme Bachelor. Le programme en cinq années (Grande École) se situe autour de 11 000 euros par an, tandis qu’un Bachelor sera autour de 8 000 euros et un BBA autour de 10 000 euros par an.

Cependant, le coût d’une année universitaire reste en dessous de la concurrence internationale. Les Business Schools aux États-Unis peuvent facturer entre 40 000 à 60 000 euros par an. Les partenariats internationaux avec les écoles de management françaises permettent de bénéficier de frais de scolarité moindre. Ils concernent le départ à l’international en 3e ou 4 année, et pour les doubles diplômes.

Que comprennent les frais de scolarité ?

Les écoles de management appartiennent généralement à un groupe privé (Inseec U, Galileo, Ionis), spécialisé dans l’Enseignement supérieur. Elles peuvent être également sous contrat avec État (ESSEC, Kegde, etc.). D’autres écoles appartiennent aux Chambres de Commerce et d Industrie CCI et sont considérées comme des établissements publics (HEC Paris, Grenoble EM, etc.). Ces différents statuts pèsent dans le budget des écoles de commerce en millions d euros, et dans les frais de scolarité.

Le total des droits de scolarité d’une école de commerce comprend les investissements dans le campus et les infrastructures. Ils prennent en compte également la recherche et la qualité du corps professoral avec davantage d’enseignants permanents et chercheurs. Des frais de scolarité élevés traduisent également un meilleur accès à des plateformes numériques. Elles sont adaptées pour l’extranet, l’e-learning, les cours en distanciel, et d’autres outils numériques au service des étudiants.

L’accès à une grande école de management permet aux étudiants d’obtenir un meilleur réseau avec les entreprises. Cette relation se perçoit avec les partenariats privilégiés avec les écoles de commerce et du réseau des alumnis.

Certains frais ne sont pas compris durant la scolarité. Si vous partez étudier dans une université partenaire à l’étranger, des frais supplémentaires seront à prévoir (logement, vie quotidienne). Un départ en Australie ne sera pas le même coût qu’une année en Hongrie.

Depuis deux années, les étudiants inscrits dans une formation supérieure doivent s’acquitter de la CVEC*, d’un montant de 92 euros. D’autres frais peuvent être demandés pour le financement des associations étudiantes via une cotisation.

Les étudiants en alternance à partir de la 3e ou 4e année généralement ne paient pas les frais de scolarité. L’entreprise d’accueil finance entièrement la scolarité de l’étudiant, qu’il soit en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Les aides pour financer ses frais de scolarité

Il existe de nombreuses aides pour accompagner les étudiants à financer leurs frais de scolarité de l’année. Retrouvez ci-dessous, les différentes aides et bourses disponibles :

La bourse d’État du Crous

Délivrée par le Crous de votre Académie d’origine, elle permet de financer une partie des frais de scolarité des étudiants. Elle est attribuée selon plusieurs critères comme les revenus du foyer fiscal, le nombre d’enfants à charge et l’éloignement du lieu d’étude.

La bourse d’État du Crous est versée en 10 mensualités sur le compte bancaire de l’étudiant, après étude du dossier. L’étudiant doit en faire la demande entre 15 janvier et le 30 avril de l’année scolaire précédent l’année à financer. Les étudiants éligibles doivent être inscrits dans une formation initiale, habilitée par le ministère de l’Enseignement Supérieur, à recevoir des élèves boursiers.

Les formations habilitées à recevoir des élèves boursiers concernent celles qui ont obtenu le visa. Les 4 écoles de management du Concours Ambitions+ sont visées et revêtues du grade de master sur le Programme Grande École :

  • EBS Paris – European Business School,
  • EDC Paris Business School,
  • ESCE International Business School,
  • IPAG Business School.

Pour faire votre demande, il suffit de se rendre sur le site mes services étudiants du Gouvernement, et d’aller dans Dossier Social Etudiant (DSE).

Les bourses internes aux écoles

De nombreuses écoles de management offrent des bourses internes. Elles sont attribuées généralement au mérite. Les critères peuvent être une mention bien ou très bien au baccalauréat. Elles sont attribuées aux étudiants avec de bons résultats ou une exemplarité ou encore un projet de promotion de l’école à valeur ajoutée.

Les autres bourses

Il existe d’autres bourses pour accompagner les étudiants :

  • La bourse Erasmus : elle est attribuée aux étudiants inscrits dans une école ayant obtenu la charte Erasmus. Elle concerne ceux qui souhaitent partir étudier dans une université européenne (dans le cadre d’un accord Erasmus).
  • La bourse Eiffel : elle est attribuée aux étudiants étrangers souhaitant intégrer une 4e année d’un Programme Master dans une grande école française.

Les emprunts

Un étudiant peut contracter un prêt bancaire pour financer une partie ou la totalité de la scolarité. Les écoles de management ont généralement des partenariats privilégiés avec les établissements bancaires pour délivrer un prêt étudiant à taux préférentiel.

L’emprunt peut être remboursé dès l’intégration en année universitaire ou en différé dès que l’étudiant intègre le marché du travail.

L’État via un dispositif spécifique peut se porter garant du prêt étudiant. Il permet d’apporter une garantie supplémentaire à la banque, au moment de faire la demande de votre prêt. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du Gouvernement

*Contribution de Vie Etudiante et de Campus

Plus d’informations sur le concours ?
Complétez le formulaire ci-dessous pour avoir plus d’informations sur le Concours AMBITIONS+.

« * » indique les champs nécessaires

Je souhaite intégrer en
RGPD*