Date limite de candidature pour la session 1 : mercredi 27 janvier 2021
débouchés école de commerce

Quels débouchés après une école de commerce ?

L’insertion professionnelle après un Programme Grande École dans une École de Management est qualifiante. Près de 85% des étudiants* trouvent un emploi dans les 2 mois après l’obtention du diplôme. Que ce soit dans la spécialisation choisie en Master, ou en création d’entreprise, les diplômés des Écoles de Commerce reconnues occupent des postes à responsabilités.


Quels sont les secteurs qui recrutent ?

Les nombreuses spécialisations dans le Cycle Master des Grandes Écoles de Commerce offrent une multitude de possibilités aux jeunes diplômés. Les 4 écoles du Concours AMBITIONS+ proposent des masters en adéquation avec les métiers et secteurs qui recrutent.

Les jeunes diplômés de l’EBS, l’EDC, l’ESCE et l’IPAG trouvent rapidement un emploi à l’obtention du diplôme. Parmi les étudiants des écoles de management, ils sont 9 sur 10 à être embauchés dans un poste en adéquation avec la spécialisation de leur master selon une enquête CGE. La grande diversité des spécialisations offre un grand choix de débouchés. Parmi les différents secteurs qui recrutent, 5 se démarquent :

  • Le secteur du Conseil : près d’un quart des étudiants diplômés en école de management se dirigent vers un emploi en société ou cabinet de conseil.
  • Le secteur Banque-Finance : 14,4% des jeunes diplômés occupent un poste à responsabilités dans le secteur de la Banque, Finance et Assurance.
  • Le secteur Informatique : près de 12% sont recrutés dans un secteur lié aux activités informatiques et aux services d’informations.
  • Le secteur des Services Numériques : l’une des plus grosses progressions concerne les entreprises de service du numérique avec une évolution cette dernière année.
  • Le secteur Gestion et Comptabilité: 5% des étudiants sont recrutés dans le secteur de la comptabilité, de la gestion et du juridique.

Les autres secteurs se concentrent autour du secteur du Commerce en France, de l’Industrie et de l’audiovisuel.

 

Quels sont les services qui embauchent les étudiants d’une École de Commerce ?

Quant aux différents services dans les entreprises, ici aussi, les recrutements sont variés et couvrent les spécialisations des écoles de management. On retrouve 5 départements d’entreprises qui se partagent 75% des embauches des jeunes diplômés :

  • Les besoins de commerciaux dans les entreprises représentent toujours une grande partie des recrutements (22,9% selon l’enquête CGE). Dans cette tranche, elles recrutent autant des Business developer qui participent à la croissance du chiffre d’affaires sur différentes cibles que des chefs de projets sur des segments spécifiques.
  • Les postes d’études, de conseils et expertises représentent un peu moins 1/5 des recrutements et se concentrent principalement dans les cabinets de conseil.
  • D’autres embauches sont toujours attractives comme les métiers de contrôleur de gestion, de comptable ou dans la finance d’entreprise (19,1% des jeunes diplômés).
  • Les métiers du marketing et du digital occupent une place de plus en plus importante. Les entreprises sont à la recherche de profils dans le marketing digital afin de mieux comprendre et cibler leurs clients. Les étudiants auront accès à des postes de chef de projets multimédia, de responsable du marketing digitale ou de chef de projet auprès des agences marketing.
  • Les métiers des ressources humaines occupent toujours une partie des nouvelles embauches avec des métiers de responsables des ressources humaines ou d’assistant dans la gestion courante de cette branche.
  • Les métiers de la data sont davantage demandés.

D’autres métiers spécifiques occupent différents services transversaux comme les chefs de produit, chef de projet, et chef des ventes.

Quels sont les débouchés à l'international pour les étudiants ?

Les parcours et spécialisations 100% en anglais permettent aux étudiants d’accéder à des débouchés à l'international. 17,9% des jeunes diplômés exercent un emploi à l’étranger. Parmi les pays d’accueil, plus des 2/3 des étudiants occupent un emploi en Europe, avec une part dominante au Royaume-Uni, en Allemagne et au Luxembourg. Les nouveaux expatriés hors Europe se rendent principalement en Chine, au Canada et aux États-Unis.

Ces pays d’accueil sont liés aux partenariats universitaires des écoles de management lorsque les étudiants acquièrent une expérience internationale au cours de la 3e ou 4e année du Programme Grande École.

Quant au niveau de rémunération, les salaires à l’international sont généralement plus élevés qu’en France. Les jeunes diplômés occupent des emplois dans la Finance, l’import / export et dans des niches bien spécifiques comme le luxe ou la construction.

Et les étudiants-entrepreneurs ?

Une part des étudiants (3,6%) en école de commerce Paris crée ou reprend une entreprise au cours de leur cursus ou à l’obtention du diplôme BAC+5, Grade de Master. Ce sont généralement des entreprises innovantes, des start up qui répondent à une réelle problématique sociétale.

Certains jeunes diplômés ont démarré une activité d’indépendant au cours des années d’études. Ils la continuent et la développent grâce au réseau des écoles ainsi qu’à l’accompagnement possible dans les Écoles de Commerce (Chair de recherche dédiée, incubateur d’entreprise, spécialisation adaptée, etc.).

Le parcours d’un étudiant-entrepreneur dans une Grande École permet de l’aider à créer et à développer son activité. De nombreuses start up sont le fruit d’étudiants en écoles de management.

Comment les entreprises recrutent-elles les jeunes diplômés d’une école de management ?

Le processus de recrutement des étudiants issus des Grandes Écoles de Commerce est multiple. Les entreprises embauchent davantage les étudiants ayant une expérience professionnelle.  Les écoles de management s’orientent depuis quelques années vers des cycles Master en alternance, afin que leurs étudiants bénéficient d’une plus large expérience professionnelle.

Plus du tiers des étudiants sont embauchés dans l’entreprise d’accueil que ce soit sous le statut d’alternant ou avec un stage de fin d’études. Une grande partie des jeunes diplômés sont recrutés alors qu’ils sont encore en études au sein des écoles.

En termes de contrat, 85% des diplômés des écoles sont recrutés en CDI, sous le statut de cadre et bénéficient d’une rémunération moyenne annuelle de 36 580 euros annuels brut, hors primes.

Ainsi, les entreprises recrutent davantage des étudiants bénéficiant d’une expérience professionnelle d’un à deux ans, et issus d’écoles de management reconnues.

* Enquête Insertion CGE 2020

Suivez-nous!