Vous êtes ici

actualités

L’ECE Paris et L’ESCE signent une convention de double-diplôme « Ingénieur-Manager » L’ECE Paris, école d’ingénieurs généraliste dans les technologies du numérique et l’ESCE Paris, école de management résolument tournée vers l’international ont signé en janvier dernier un accord de double diplôme effectif pour la rentrée 2016. A l’origine : une volonté commune de développer une collaboration pédagogique et renforcée grâce aux interactions de ces deux écoles qui partagent un même campus.

 

L’objectif est de délivrer un double-diplôme validant un profil d’ingénieur-manager, disposant de compétences pluridisciplinaires et multiculturelles qui viennent compléter celles acquises dans la formation d’origine.

Ce double sésame accessible tant aux élèves ingénieurs de l’ECE Paris qu’aux élèves managers de l’ESCE permettra de délivrer le diplôme d’ingénieur de l’ECE Paris, habilité par la CTI ainsi que le diplôme ESCE Grande Ecole, Grade de Master. Ces deux diplômes étant de niveau bac+5.

 

Pour Christophe Baujault, Directeur de l’ECE Paris « Les profils « Ingénieur-Manager » sont particulièrement recherchés par les entreprises. Pour les étudiants de l’ECE Paris attirés par le management, ce double-diplôme avec l’ESCE est une véritable opportunité de rejoindre des organisations complexes, ambitieuses et internationales où leur regard croisé d’ingénieur et de manager est un atout influent pour une carrière passionnante. Enfin ce double diplôme participe au rapprochement de nos 2 écoles, et favorise ainsi l’ouverture vers l’hybridation des savoirs, vecteur profitable à l’innovation. »

 

Pour Jérôme Caby, Directeur de l’ESCE : « Dans un monde complexe où les solutions innovantes et transverses sont toujours plus une condition du développement des entreprises, le double diplôme ESCE – ECE Paris est une chance pour les étudiants de l’ESCE pour qui cette double compétence sera un sésame pour une carrière réussie. » JC
Un double cursus, vecteur d’ouverture et de métissage des profils

Offrir une double compétence aux étudiants répond à une préoccupation forte des entreprises qui accueillent avec intérêt des profils pluri-compétents et qui s’adaptent facilement dans monde où le travail collaboratif est très présent :

    En intégrant ce double-diplôme, les étudiants de L’ECE Paris vont acquérir des compétences en management et sciences de gestion, tout en se spécialisant dans l’un des 10 domaines proposés à l’ESCE
    Quant aux étudiants de l’ESCE, ils pourront intégrer l’une des 3 majeures suivantes sur les 7 proposées à l’ECE Paris :
        Finance et ingénierie quantitative
        Systèmes d’information, big data et sécurité
        Nouvelles énergies et environnement

 

Les étudiants intéressés par ce double cursus en font la demande au second semestre de la 4ème année. Ils sont sélectionnés sur l’excellence de leur dossier et sur la pertinence de leur projet professionnel. Leur scolarité se poursuit ensuite sur 2 années. Au total, le cursus pour un étudiant ayant intégré l’ECE Paris ou l’ESCE après Bac, s’effectuera en 6 ans.
L’ebs Paris ou l’éclectisme entrepreneurial !

Camille – issue de la promotion 2012 de l’ebs Paris – a ouvert Why Not Company, une entreprise de petite maroquinerie chic et élégante. L’originalité de cette firme réside dans la conception de pochettes destinées au transport plus discret d’objets liés à l’intimité hommes/femmes.

 


QU’EST-CE QUE WHY NOT COMPANY ? COMMENT VOUS EST VENUE L’IDÉE DE CRÉER CETTE ENTREPRISE ?



Lancée en juillet 2014, Why Not Company est une marque de petite maroquinerie chic et tendance née afin de rendre les femmes et les hommes toujours plus élégants.

Nous avons constaté – avec mon associé Yoav Lévy - que le préservatif était l’exemple type du produit indispensable mais manquant de discrétion. C’est pourquoi nous avons décidé de créer notre première gamme autour de ce dernier. La gente féminine n’est pas en reste : que ce soit pour le transport de tampons ou de serviettes, nos pochettes offrent une alternative élégante et discrète aux box en aluminium.

Aujourd’hui notre concept s’étend à d’autres objets du quotidien comme la monnaie, les clefs ou encore le nécessaire de maquillage. L’usage de nos pochettes devient polyvalent et ne se limite pas au transport d’un seul objet.


 
Quels souvenirs gardez-vous de l’ebs Paris ?



Un parcours complet et résolument international comme en témoigne mes semestres passés dans d’excellentes universités à Madrid, Hong Kong et Montréal.

L’aspect entrepreneuriat n’était pas en reste avec des projets de créations d’entreprises tant à l’ebs Paris que lors de mes semestres à l’étranger. C’est ce qui m’a poussé à créer mon entreprise Why Not Company.


 
Quelle formation y avez-vous suivi ? Qu’avez-pensé de l’enseignement ?



J’ai suivi la spécialisation Marketing/Communication à l’époque où il y en avait quatre. J’ai toujours été attirée par le marketing et c’est ce qui m’a poussé dans ce choix en quatrième année. L’atout de l’ebs Paris, c’est d’avoir des professeurs ayant une véritable expérience professionnelle à transmettre.


 
Qu’avez-vous appris à l’ebs Paris ?



L’importance du réseau, ne pas se renfermer sur soi même mais aller vers les autres qui pourront vous apporter du soutien, des conseils et même des idées.


 
Un mot sur le réseau Alumni de l’ebs Paris ?



Le réseau Alumni est aussi dense que varié. J’ai vu que l’ebs Paris avait lancé les Conférences Carrières, un excellent moyen de créer du lien entre étudiants et Alumni.


 
Un dernier mot pour nos étudiants de l’ebs Paris ?



Profitez de vos études pour construire votre réseau via vos amis mais aussi les autres élèves de l’ebs Paris. Cela vous sera indispensable.

N’ayez pas peur de tenter votre chance, ça vaut le coup !

 

http://www.why-not-company.com

Forum de recrutement sur le campus de Microsoft le 24 Mars


Les inscriptions pour participer aux battles de l'IPAG PowerPoint Battle sont closes, mais vous pouvez vous inscrire au grand forum de recrutement qui se tiendra sur le campus de Microsoft le 24 mars durant l’après-midi.

Inscrivez-vous dès maintenant sur : www.ipagpowerpointbattle.com

C’est peut être l’occasion pour vous de décrocher LE stage de vos rêves !

Un potluck made in ESCE pour accueillir les étudiants internationaux Le 12 février, nos étudiants internationaux ont participé à un potluck international où chacun a apporté un plat typique de son pays. Les participants venant de pays aussi divers que la Chine, l’Ecosse, la Finlande, le Brésil ou la Corée du Sud, les mets s’en sont ressentis avec le menu qui suit : Brigadeiros (Brésil), Guacamole (Mexico) ou encore Bulgogi (Corée du Sud)…

En plus d’être l’occasion de découvrir des saveurs venant des quatre coins du globe, cet évènement a permis à nos internationaux de mieux se connaitre mais aussi de rencontrer leurs professeurs et l’équipe des Relations Internationales.

Pour couronner le tout, Juhee Lee – étudiante sud-coréenne – a fait une belle présentation de son pays natal, vêtue de la tenue coréenne traditionnelle, le hanbok. L’ESCE la remercie pour cet exposé plus qu’enrichissant.
L’ebs Paris innove aux Challenges du Numérique Les entreprises redoublent d’ingéniosité pour trouver des profils innovants. Dans ce but, elles organisent des Business Case, Challenges, et autres Etudes de cas dans le cadre de concours étudiants. Le principe est de leur soumettre un projet à développer pour faire appel à leur imagination et leurs capacités d’adaptation.

 

Des entreprises de tous horizons (L’Oréal, Decathlon, le Crédit Agricole, SNCF, SEB, Bouygues, SANOFI-AVENTIS) proposent des challenges ou des concours tel que le défi grandes écoles de l’Express par exemple. Ces Challenges Entreprises permettent de gérer un projet et d’élargir son champ d’expertise tout en travaillant en groupe sur un thème précis.

 

Pour Vincent Boucheny, étudiant en 4ème année à l’ebs Paris « ce projet a été l’occasion pour mon équipe d’exprimer sa créativité sur le thème de la ville. Nous avons mis au point une application mobile pour dynamiser les commerces locaux en créant du lien communautaire. L’idée était de permettre aux usagers d’avoir accès à des services de proximité grâce à un système de passerelle entre le consommateur et le commerçant. »

 

L’expérience fut épanouissante pour ces ebésiens : « Nous sommes arrivés en 3ème place aux Challenges du Numérique. En plus d’ajouter une ligne à notre CV, ces Challenges Entreprises nous permettent d’enrichir notre réseau professionnel. »

 

Des challenges sont proposés tout au long de l’année : pour s’inscrire, n’hesitez pas à consulter les sites des entreprises ou les sites dédiés, tels que Studyka.com ou Switchupchallenge.com

Pages